Quelques astuces pour commencer le zéro déchet en cuisine

cuisine

Créé par l’américaine d’origine française Béa Johnson, le mouvement zéro déchet séduit davantage de consommateurs. Il consiste à réduire au maximum les déchets que l’on produit afin de limiter notre impact environnemental. Cela passe forcément par un changement dans nos habitudes d’achats notamment en cuisine où l’on est enclin à utiliser des accessoires à courte durée de vie. Si vous désirez intégrer l’aventure du zéro déchet en cuisine, voici 5 astuces et produits pratiques et économiques qui vous seront utiles.

Limitez le gaspillage alimentaire grâce au bee wrap

Pour ne plus avoir à jeter vos restes de conserves ou vos fruits entamés, il vous suffit de recourir à cet emballage éco responsable. Il recouvre aussi bien les aliments que les contenants. Le bee wrap est un tissu en coton naturel recouvert de cire d’abeille qui sert à emballer et à conserver des aliments.

Le bee wrap constitue ainsi une parade zéro déchet au film étirable en plastique et aux feuilles d’aluminium. Contrairement à ces derniers, l’emballage en cire d’abeille est réutilisable et donc parfait pour soulager vos poubelles. Il est possible de confectionner son bee wrap DIY avec des dimensions qui répondent à vos besoins.

Misez sur des ustensiles de cuisine durables

La vaisselle jetable en plastique est incompatible avec une démarche zéro déchet en cuisine au vu de sa durée de vie considérablement limitée. Au-delà des risques de santé qu’elle présente en raison de sa composition et de la rétention d’odeur, sa matière reste complexe à recycler entièrement. Il est donc préférable d’investir dans des ustensiles de cuisine durables et sains. Le matériau à privilégier dans ces cas est l’acier inoxydable. Il est stable et sans revêtement, il n’a donc aucune incidence sur l’odeur, le goût ou l’aspect des aliments.

Au-delà des ustensiles de cuisine en inox, optez pour des matières telles que la fonte naturelle, le verre ou le bois. Contrairement à ce que l’on peut penser, les couverts en bois sont hygiéniques du moment où vous les lavez avec de l’eau chaude et du vinaigre blanc. En revanche, les ustensiles de cuisine en plastique contiennent des perturbateurs endocriniens et sont moins fiables sur la durée.

Faites vos courses en vrac avec des contenants réutilisables

Les courses en vrac constituent le meilleur moyen de se passer des emballages jetables en plastique. Vous pouvez apporter vos propres contenants et y transvaser uniquement la quantité de produits qu’il vous faut. Vous libérez ainsi vos placards des produits anodins dont vous ne vous serez servis qu’une fois.

Pour vos achats en vrac, songez à vous équiper de sacs en tissu réutilisables ou de bocaux en verre. Enfin, voici quelques réflexes que vous pourrez adopter pour limiter les déchets dans la cuisine :

  • faites l’inventaire des produits que vous avez au frigo avant vos courses.
  • élaborez un menu pour la semaine.
  • optimisez le rangement dans votre frigo.
  • recyclez les restes de vos plats en nouvelles recettes.
  • compostez les déchets organiques (épluchures de fruits, coquilles d’œufs, marc de café…).

Ces gestes aident à désengorger votre poubelle des produits que vous auriez pu revaloriser.

Privilégiez l’eau du robinet

En France 9 milliards de litres d’eau embouteillée sont consommés chaque année, soit 135 litres par habitant. Ces chiffres sont alarmants quand on pense au traitement, au transport ou au recyclage en qualité inférieure de ces bouteilles en plastique. Vous pouvez agir à votre échelle en vous orientant vers l’eau de robinet. Elle est plus saine et 200 fois moins onéreuse que l’eau en bouteille. Certains produits nocifs contenus dans le plastique risquent de migrer vers le contenu des bouteilles. Par contre, l’eau de robinet est soumise à 54 tests établis par les Agences Régionales de Santé.

Par ailleurs, si le goût de l’eau du robinet vous importune, investissez dans une gourde filtrante au charbon actif. Autrement, il est possible de fixer sur le robinet de votre cuisine un filtreur d’eau. Il élimine les métaux lourds, les mauvaises odeurs et les nitrates. Grâce à cette méthode zéro déchet, vous pouvez facilement vous passer des bouteilles d’eau encombrantes.

Fabriquez des produits d’entretien zéro déchet

Les produits de vaisselle conventionnels présentent des contenants plastiques jetables et une composition peu saine. Il est donc préférable d’opter pour des produits durables et de formulation naturelle afin de vous épargner des risques sanitaires. Pour ce faire, pensez à confectionner votre propre savon vaisselle solide. Il entretient parfaitement la vaisselle et ne présente aucun emballage encombrant.

Au-delà du cake vaisselle, vous pouvez fabriquer une propre éponge lavable à partir de vieux vêtements. Elle remplace les éponges synthétiques issues de la pétrochimie et qui ont tendance à vite s’abîmer. Vous aurez également besoin d’équiper votre cuisine d’un porte-savon en bois afin d’optimiser la conservation de votre savon vaisselle solide. Aussi, pour nettoyer votre cuisine, il est possible de réaliser un produit nettoyant multi-usage à partir du bicarbonate de soude.

En somme, le passage à une cuisine zéro déchet présente un avantage écologique et économique. Retenez que de ne pas produire de déchet consiste en grande partie à utiliser des équipements viables et sains et faire soi-même. Pour les amateurs du fait maison, les articles que vous confectionnez peuvent également servir de cadeaux écologiques.