Isolation : comment allier confort et économies d’énergie ?

isolation maison

L’isolation n’a que des avantages : meilleur confort intérieur, plus-value pour la maison, geste éco-responsable et surtout économies sur la facture d’énergie.  Avec tous ces avantages, vous n’avez plus d’excuse pour opérer des travaux d’isolation chez vous. Comment vous y prendre ? Nos conseils.

Pourquoi opérer des travaux d’isolation ?

En hiver, les infiltrations d’air et le taux d’humidité se font ressentir et influent directement sur le confort intérieur. Vous aurez aussi surement remarqué que les parois sont tout aussi froides et que malgré l’effort pour réguler le chauffage, rien n’est fait ? Demandez à une entreprise d’isolation thermique de procéder à un diagnostic de performance énergétique et vous saurez où se situent les principales postes de déperditions de chaleur la maison. Dès que lors que vous procéderez aux travaux d’isolation thermique, vous réduisez les ponts thermiques, vous profitez d’un bon confort thermique intérieur, mais surtout, vous ferez de belles économies d’énergie.

Isoler l’intérieur : les gestes à retenir

Pensez en premier lieu à revoir ou à refaire l’isolation du toit, des murs et du plancher. L’idée est de réduire au maximum les déperditions d’air et pour cela, la pose de fenêtres performantes et d’isolants thermiques et phoniques est à privilégier. Surveillez également les jonctions lors des travaux d’isolation, car bien souvent l’étanchéité des portes et des volets roulants n’est pas optimale et laisse passer les infiltrations d’air.  Condamnez les cheminées qui ne sont plus actives et assurez-vous que les portes qui mènent aux endroits non chauffés de la maison comme la cave ou le garage soient bien étanches.

Il existe d’autres astuces qui permettent d’éviter les déperditions de chaleur sans pour autant opérer de grands travaux de rénovation énergétique. Vous pouvez par exemple accrocher des rideaux lourds aux fenêtres, ce qui aura pour effet d’empêcher les courants d’air de s’infiltrer dans la pièce. La pose de volets est tout aussi indiquée tout comme l’ajout de bas de porte tel qu’un boudin ou un stop-froid. En effet, même si on ne le remarque pas toujours, le petit espace entre le sol et la porte, mais aussi au niveau des joints de fenêtres laissent entrer les courants d’air. Enfin, pensez à isoler les tuyaux de chauffage en enveloppant les canalisations de chauffage intérieur.

Aérer l’intérieur : les bonnes astuces

Les causes d’humidité dans la maison sont aussi diverses que nombreuses et les sources proviennent de toutes les pièces de la maison : les toilettes, la cuisine, des fuites, des fissures, etc.  Outre l’isolation, pensez ainsi à renforcer l’aération de l’intérieur au risque de voir l’humidité se condenser sur les murs, les plafonds, etc. Une ventilation performante est également incontournable pour évacuer les polluants émis par les produits ménagers, les meubles, etc.  Aussi, l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) est recommandée.  Elle aspire l’air vicié à l’intérieur et permet ainsi à l’air de se renouveler en permanence.  En combinant les travaux d’isolation avec la pose d’une VMC performante, vous vous assurez un bon niveau de confort intérieur, et ce, en toute saison. Faites appel à un professionnel si vous ne savez pas quels types de travaux de rénovation énergétique réaliser, il vous conseillera sur les solutions les mieux adaptés à vos besoins.