L’extension d’une maison

Extension d’une maison

L’extension constitue une meilleure option pour ajouter du style et quelques mètres carrés à votre maison. Il peut s’agir de l’aménagement d’une nouvelle pièce, de la création d’un coin travail, de l’installation d’une véranda, de la surélévation de maison ou de l’agrandissement d’une pièce, c’est-à-dire de travaux qui permettent de pousser les murs sans avoir à déménager.

Voici les démarches à suivre lors de l’extension d’une maison.

Une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire extension

Pour ce qu’il en est tout d’abord des démarches légales pour l’extension de maison, une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire extension peut être requise selon le projet.

Pour les projets d’extension situés en zone urbaine et régie par un plan local d’urbanisme, une déclaration préalable de travaux est à déposer auprès de la mairie pour les extensions en L telles que les agrandissements en bois compris entre 5 et 40 m² de surface habitable.

Pour les projets d’extension en bois, en briques ou en moellons supérieurs à 40 m² de surface habitable, en revanche, il faut demander obligatoirement un permis de construire. Et il en va de même si le projet d’extension porte la totalité de la surface habitable à plus de 170 m².

Le voisinage

En ce qui concerne le voisinage, des règles strictes sont fixés dans le plan local d’urbanisme sur les distances entre les nouvelles constructions et les constructions environnantes. Ainsi, il est donc très important de bien s’y renseigner avant de commencer les travaux.

Par ailleurs, il est également préférable de parler du projet d’extension aux voisins pour désamorcer toute situation conflictuelle pouvant émerger après sa réalisation.

Il y a lieu de noter que les perturbations occasionnées par l’agrandissement de maison peuvent être de diverses natures. C’est pourquoi il faut rassurer les voisins sur les intentions. Il n’y a pas de mal à leur révéler les plans de maison et à leur expliquer les démarches d’extension pour ne pas les surprendre.

Les matériaux à privilégier pour l’extension d’une maison

Il est également conseillé de bien choisir les matériaux pour l’extension d’une maison. L’idéal est d’opter pour des matériaux sains et écologiques qui peuvent apporter une plus-value de confort et d’esthétique à la maison.

Puis, il faut aussi considérer le fait que pour toute extension supérieure à 150 m² ou correspondant à plus de 30 % de la surface existante, il faut respecter les critères de la RT 2012. Cette réglementation thermique prévoit certaines exigences environnementales en termes de consommations d’énergie et d’émission de gaz à effet de serre. Elle oblige à utiliser des matériaux respectueux de l’environnement et aussi des matériaux performants.

Une déclaration d’achèvement de travaux

Une fois les travaux d’extension de maison terminés, il faut remplir une déclaration d’achèvement de travaux ou DAACT. Ce document permet d’attester auprès de la mairie l’achèvement des travaux ainsi que leur conformité par rapport à l’autorisation d’urbanisme accordée. Il doit être adressé à la mairie par le maître d’ouvrage dans un délai de 90 jours.

Ensuite, il faut également demander une attestation de non-contestation aux services de l’urbanisme dans un délai de trois mois après la remise des clés par les professionnels.

Facebook Comments